Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ Cambodge, Conseil constitutionnel, 08 août 2008, 148/011/2008

Imprimer

Numérotation :

Numéro de décision : 148/011/2008
Identifiant URN:LEX : urn:lex;kh;conseil.constitutionnel;arret;2008-08-08;148.011.2008 ?

Texte :

Conseil Constitutionnel du Cambodge
ROYAUME
DU CAMBODGE
Conseil Constitutionnel               Nation  Religion  Roi                                                  
                ******
Dossier nº 148/011/2008
du 08 août 2008
       Décision
nº 101/006/2008 CC.D
du 13 août 2008

Le
Conseil Constitutionnel

- Vu la Constitution du Royaume du Cambodge;
- Vu Preah Reach Krâm nº
CS/RKM/0498/06 du 08 avril 1998 promulguant la loi portant Organisation et Fonctionnement
du Conseil Constitutionnel;
- Vu Preah Reach Krâm nº NS/RKM/0107/005 du 31
janvier 2007 promulguant la loi portant Amendement de la loi sur l'Organisation
et le Fonctionnement du Conseil Constitutionnel ;
- Vu Preah Reach Krâm nº NS/RKM/1297/06 du 26
décembre 1997 promulguant la loi sur les Élections des Députés;
- Vu Preah Reach Krâm nº NS/RKM/0902/017 du 17
septembre 2002 promulguant la loi portant Amendement de la loi sur les
Élections des Députés;
- Vu Preah Reach Krâm nº NS/RKM/0606/019 du 27
juin 2006 promulguant la loi portant Amendement de l'article 13 (nouveau) de la
loi sur les Elections des Députés;
- Vu Preah Reach Krâm nº NS/RKM/0107/006 du 31
janvier 2007 promulguant la loi portant Amendement de la loi sur les Elections
des Députés;
- Vu la décision du 06 août 2008 du Comité
National des Elections confirmant la décision  du 26 juillet 2008 de la
Commission Provinciale des Elections de Kompong Thom ;
- Vu le recours du 08 août 2008 formé par MM.
K HUN SOPHAL et SAI NG VANNAK contre la
décision du 06 août 2008 du Conseil Juridictionnel du Comité National des
Elections, reçu au Secrétariat Général du Conseil Constitutionnel, le 08 août
2008 à 15h11;
- Vu la requête du 11 août 2008 de MM. K HUN SOPHAL et SAI NG VANNAK se désistant du recours formé le 08
août 2008, reçue au Secrétariat Général du Conseil Constitutionnel le 11 août
2008 à 9h15;
            Après avoir entendu le rapporteur,
Après avoir délibéré
conformément à la loi,
- Considérant que la requête du 11
août 2008 de MM. KHUN SOPHAL et SAING VANNAK se désistant du recours formé le 08 août 2008 contre la décision du 06 août 2008 du Conseil
Juridictionnel du Comité National
des Elections, est faite en bonne et due forme, donc recevable;
- Considérant que la partie demanderesse a en
principe, le droit de se désister entièrement ou partiellement de son recours à
tout moment au cours de l'instance ;

DÉCIDE :

            Article premier. - Est recevable la requête de
désistement du 11 août 2008 de M M.
KHUN SOPHAL et SAI NG VANNAK en la forme et le fond.  
            Article 2. - Est confirmée dans toutes ses dispositions la décision du 06 août 2008
du Comité National des Elections, confirmant la décision de la Commission Provinciale des Elections de
Kompong Thom en date du 26 juillet 2008.
  Article 3.- La présente décision est rendue à Phnom Penh en
séance plénière du Conseil Constitutionnel du 13 août 2008. Elle est
définitive, sans recours et a autorité sur tous les pouvoirs constitués. Elle
sera publiée au Journal Officiel.
                                                     
                                        Phnom Penh, le 13 août 2008
                                                                                       
  P. le Conseil Constitutionnel,
                                                                            
          Le Président,
                                                                                                      
                                                                                               Signé et cacheté : EK SAM OL

Origine de la décision

Date de la décision : 08/08/2008
Association des cours judiciaires suprêmes francophones Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.