Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ Arpro Developments Ltd. c. La Reine du chef de la Colombie-Britannique, [1978] 2 R.C.S. 718 (8 juin 1978)

Imprimer

Numérotation :

Référence neutre : [1978] 2 R.C.S. 718 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;ca;cour.supreme;arret;1978-06-08;.1978..2.r.c.s..718 ?

Analyses :

Indemnisation - Expropriation de la propriété d’un promoteur immobilier - Exploitation d’envergure prévue par le propriétaire - Critère servant à déterminer si une «valeur spéciale» doit être incluse dans l’indemnité.

POURVOI à l’encontre d’un arrêt de la Cour d’appel de la Colombie-Britannique[1] infirmant, sous réserve d’une modification, un appel d’un jugement du juge Munroe, qui, saisi d’une demande d’annulation ou de renvoi de la décision d’une commission arbitrale, avait ordonné le renvoi de la décision. Pourvoi rejeté.

D.W. Shaw, pour l’appelante.

J. Laxton et D. Maas, pour l’intimée.

Le jugement de la Cour a été rendu oralement par

LE JUGE SPENCE — Mes Laxton et Maas, nous n’avons pas besoin de vous entendre davantage. Nous sommes tous d’avis que le pourvoi doit être rejeté avec dépens. Nous sommes aussi d’avis que la directive suivante doit être donnée aux arbitres quant à l’objet de ce pourvoi:

Pour pouvoir attribuer une valeur spéciale à la propriété d’Arpro, il incombe à cette dernière de prouver que, par suite de circonstances particulières, sa propriété a plus de valeur pour elle qu’elle n’en aurait pour tout autre promoteur compétent et expérimenté qui l’utiliserait pour la même fin.

Jugement en conséquence.

Procureurs de l’appelante: Davis & Co., Vancouver.

Procureurs de l’intimée: Laxton & Co., Vancouver.

[1] (1977), 5 B.C.L.R. 184.


Parties :

Demandeurs : Arpro Developments Ltd.
Défendeurs : La Reine du chef de la Colombie-Britannique

Texte :

Cour suprême du Canada

Arpro Developments Ltd. c. La Reine du chef de la Colombie-Britannique, [1978] 2 R.C.S. 718

Date: 1978-06-08

Arpro Developments Ltd. Appelante;

et

Sa Majesté La Reine du chef de la province de la Colombie-Britannique Intimée.

1978: 8 juin.

Présents: Les juges Spence, Pigeon, Dickson, Beetz et Pratte.

EN APPEL DE LA COUR D’APPEL DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE

Proposition de citation de la décision: Arpro Developments Ltd. c. La Reine du chef de la Colombie-Britannique, [1978] 2 R.C.S. 718 (8 juin 1978)

PDFTélécharger au format PDF
DOCXTélécharger au format DOCX
WebVersion d'origine
WebVersion en anglais

Origine de la décision

Date de la décision : 08/06/1978
Association des cours judiciaires suprêmes francophones Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.