Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ Goldwax c. Montréal (Ville de), [1984] 2 R.C.S. 525 (12 décembre 1984)

Imprimer

Numérotation :

Référence neutre : [1984] 2 R.C.S. 525 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;ca;cour.supreme;arret;1984-12-12;.1984..2.r.c.s..525 ?

Analyses :

Droit constitutionnel - Droit criminel - Prostitution - Règlement municipal - Interdiction de se tenir dans un endroit public aux fins de la prostitution ou d’y aborder une personne à ces fins - Le règlement est-il inconstitutionnel en ce qu’il empiète sur la compétence fédérale en matière de droit criminel? - Règlement de la Ville de Montréal, n° 5464.


Parties :

Demandeurs : Goldwax
Défendeurs : Montréal (Ville de)

Texte :

Cour suprême du Canada

Goldwax c. Montréal (Ville de), [1984] 2 R.C.S. 525

Date: 1984-12-12

Risa Goldwax Appelante;

et

Ville de Montréal Intimée.

N° du greffe: 17529.

1984: 12 décembre.

Présents: Le juge en chef Dickson et les juges Beetz, Estey, McIntyre, Chouinard, Lamer et Wilson.

EN APPEL DE LA COUR D’APPEL DU QUÉBEC

POURVOI contre un arrêt de la Cour d’appel du Québec, [1983] C.A. 342, 146 D.L.R. (3d) 460, 3 C.C.C. (3d) 542, qui a infirmé un jugement de la Cour supérieure, [1982] C.S. 87, 138 D.L.R. (3d) 612, 68 C.C.C. (2d) 548, 28 C.R. (3d) 207, qui avait annulé la condamnation prononcée contre l’appelante par la Cour municipale. Pourvoi accueilli.

Michel Ferland, pour l’appelante.

Jean Rochette, pour l’intimée.

Le jugement de la Cour a été prononcé oralement par

LE JUGE EN CHEF — On ne peut pas distinguer cette affaire de Westendorp. En conséquence, le pourvoi est accueilli, la décision de la Cour d’appel du Québec est infirmée et le jugement de première instance est rétabli. L’appelante a droit aux dépens dans toutes les cours.

Jugement en conséquence.

Procureur de l’appelante: Michel Ferland, Montréal.

Procureurs de l’intimée: Péloquin, Allard & Lacroix, Montréal.

Références :

Jurisprudence: arrêt suivi: Westendorp c. La Reine, [1983] 1 R.C.S. 43.

Proposition de citation de la décision: Goldwax c. Montréal (Ville de), [1984] 2 R.C.S. 525 (12 décembre 1984)

PDFTélécharger au format PDF
DOCXTélécharger au format DOCX
WebVersion d'origine
WebVersion en anglais

Origine de la décision

Date de la décision : 12/12/1984
Association des cours judiciaires suprêmes francophones Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.