Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ France, Conseil d'État, 19 janvier 1966, 60416 et 63438

Imprimer

Sens de l'arrêt : Rejet
Type d'affaire : Administrative
Type de recours : Plein contentieux

Numérotation :

Numéro d'arrêt : 60416;63438
Numéro NOR : CETATEXT000007635717 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;conseil.etat;arret;1966-01-19;60416 ?

Analyses :

MARCHES ET CONTRATS ADMINISTRATIFS - RAPPORTS ENTRE L'ARCHITECTE - L'ENTREPRENEUR ET LE MAITRE DE L'OUVRAGE - RESPONSABILITE DES CONSTRUCTEURS A L'EGARD DU MAITRE DE L'OUVRAGE - RESPONSABILITE DECENNALE - QUALITE POUR LA METTRE EN JEU - Conditions de mise en jeu - Exécution de travaux de réparation constituant en l'espèce une reconnaissance de responsabilité.

39-06-01-04-01 L'exécution dans les conditions où elle a eu lieu, de travaux de réparation, a constitué en l'espèce une reconnaissance de responsabilité de la part de l'entreprise en ce qui concerne les malfaçons signalées. Réclamation de la commune formée plus de 10 ans après la réception définitive de l'ouvrage mais moins de 10 ans avant lesdits travaux de réparation, non atteinte par la prescription décennale.

MARCHES ET CONTRATS ADMINISTRATIFS - RAPPORTS ENTRE L'ARCHITECTE - L'ENTREPRENEUR ET LE MAITRE DE L'OUVRAGE - RESPONSABILITE DES CONSTRUCTEURS A L'EGARD DU MAITRE DE L'OUVRAGE - RESPONSABILITE DECENNALE - RESPONSABILITE DE L'ENTREPRENEUR - FAITS DE NATURE A ENGAGER SA RESPONSABILITE - Vices de construction d'un château d'eau.

39-06-01-04-05-01 L'exécution dans les conditions où elle a eu lieu, de travaux de réparation, a constitué en l'espèce une reconnaissance de responsabilité de la part de l'entreprise en ce qui concerne les malfaçons signalées. Réclamation de la commune formée plus de 10 ans après la réception définitive de l'ouvrage mais moins de 10 ans avant lesdits travaux de réparation, non atteinte par la prescription décennale. Dommages ne pouvant être imputés à aucun défaut d'entretien par la commune ni aucun fait assimilable à un cas de force majeure. Responsabilité de l'entrepreneur.


Texte :


Publications :

Proposition de citation: CE, 19 janvier 1966, n° 60416;63438
Publié au recueil Lebon
RTFTélécharger au format RTF

Composition du Tribunal :

Rapporteur ?: M. de Vulpillières
Rapporteur public ?: M. Braibant

Origine de la décision

Date de la décision : 19/01/1966

Fonds documentaire ?: Legifrance

Legifrance
Association des cours judiciaires suprêmes francophones Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.