Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ France, Conseil d'État, 8 / 7 ssr, 08 décembre 1971, 78566

Imprimer

Type d'affaire : Administrative

Numérotation :

Numéro d'arrêt : 78566
Numéro NOR : CETATEXT000007612240 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;conseil.etat;arret;1971-12-08;78566 ?

Analyses :

CONTRIBUTIONS ET TAXES - IMPOTS SUR LES REVENUS ET BENEFICES - REVENUS ET BENEFICES IMPOSABLES - REGLES PARTICULIERES - BENEFICES NON COMMERCIAUX - PERSONNES - PROFITS - ACTIVITES IMPOSABLES - Opérations boursières à titre habituel - Activité déficitaire.


Texte :

REQUETE DU SIEUR X... TENDANT A L'ANNULATION D'UN JUGEMENT DU 20 JUIN 1969 PAR LEQUEL LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE ... A REJETE SA DEMANDE EN REDUCTION DE L'IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES AUQUEL IL A ETE ASSUJETTI AU TITRE DE 1964 ;
VU LE CODE GENERAL DES IMPOTS ; L'ORDONNANCE DU 31 JUILLET 1945 ET LE DECRET DU 30 SEPTEMBRE 1953 ;
SANS QU'IL SOIT BESOIN D'EXAMINER L'AUTRE MOYEN DE LA REQUETE : - CONSIDERANT QU'AUX TERMES DE L'ARTICLE 92 DU CODE GENERAL DES IMPOTS RELATIF A LA DEFINITION DES BENEFICES NON COMMERCIAUX : "2. LES BENEFICES COMPRENNENT NOTAMMENT : - LES PRODUITS DES OPERATIONS DE BOURSE EFFECTUEES A TITRE HABITUEL PAR DES PARTICULIERS" ;
CONS. QU'IL RESULTE DE L'INSTRUCTION QUE LE SIEUR X... S'EST, AU COURS DES ANNEES 1957 A 1964, LIVRE A DES OPERATIONS D'ACHAT ET DE VENTE DE VALEURS MOBILIERES, ET QUE L'ADMINISTRATION L'A ASSUJETTI DE 1957 A 1960 A L'IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES A RAISON DES PLUS-VALUES CONSTATEES SUR LESDITES OPERATIONS CONFORMEMENT A L'ARTICLE 92 PRECITE DU CODE ; QUE SI, DEPUIS 1962 ET NOTAMMENT PENDANT L'ANNEE 1964, ANNEE D'IMPOSITION LITIGIEUSE, LE SIEUR X... A EFFECTUE DES OPERATIONS PORTANT SUR UN NOMBRE DE VALEURS MOINS ELEVE QU'AU COURS DES ANNEES ANTERIEURES ET A CONSERVE CES VALEURS PLUS LONGTEMPS DANS SON PATRIMOINE, A UNE EPOQUE OU LE MARCHE FINANCIER A D'AILLEURS CONNU UN CHANGEMENT DE TENDANCE, CETTE DOUBLE CIRCONSTANCE NE SUFFIT PAS A ETABLIR QUE LE CONTRIBUABLE SE SOIT LIMITE A DE SIMPLES OPERATIONS DE GESTION DE SON PORTEFEUILLE ; QUE LES OPERATIONS REALISEES PAR LUI EN 1964 ONT PORTE SUR UN NOMBRE IMPORTANT DE TITRES DE DIVERSES SOCIETES ET N'ONT PAS DONNE LIEU A MOINS DE 89 ORDRES ; QU'EU EGARD AUX CONDITIONS DANS LESQUELLES ELLES ONT ETE ACCOMPLIES, CES OPERATIONS DOIVENT ETRE REGARDEES COMME AYANT EU UN CARACTERE HABITUEL AU SENS DE L'ARTICLE 92 DU CODE PRECITE ; QU'AINSI, LES MOINS-VALUES CONSTATEES EN 1964, QUI S'ELEVENT A LA SOMME NON CONTESTEE DE 206 000, 56 F SE RATTACHENT A L'EXERCICE D'UNE ACTIVITE NON COMMERCIALE, DONT ELLES CONSTITUENT LE RESULTAT DEFICITAIRE ; QUE PAR SUITE, ELLES DOIVENT, EN APPLICATION DE L'ARTICLE 156-1° DU MEME CODE, ETRE ADMISES EN DEDUCTION DU REVENU TOTAL DU REQUERANT POUR L'ANNEE 1964 ; QU'IL SUIT DE LA QUE LE SIEUR X... EST FONDE A SOUTENIR QUE C'EST A TORT QUE, PAR LE JUGEMENT ATTAQUE, LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE ... A REFUSE DE LUI ACCORDER DECHARGE DE L'IMPOSITION CONTESTEE ;
ANNULATION DU JUGEMENT DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF DU 20 JUIN 1969 ; DECHARGE DE LA COTISATION SUPPLEMENTAIRE A L'IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES A LAQUELLE LE SIEUR X... A ETE ASSUJETTI DANS UN ROLE DE LA VILLE DE ... AU TITRE DE 1964 A RAISON DE LA REINTEGRATION DANS SON REVENU IMPOSABLE DE LA SOMME DE 206 000, 56 F ; REMBOURSEMENT DES FRAIS DE TIMBRE EXPOSES PAR LE SIEUR X... TANT EN PREMIERE INSTANCE QU'EN APPEL.

Références :

CGI 92 .CIMP. 156-1


Publications :

Proposition de citation: CE, 08 décembre 1971, n° 78566
Publié au recueil Lebon
RTFTélécharger au format RTF

Composition du Tribunal :

Président : M. Rain
Rapporteur ?: M. Verny
Rapporteur public ?: M. Mehl

Origine de la décision

Formation : 8 / 7 ssr
Date de la décision : 08/12/1971

Fonds documentaire ?: Legifrance

Legifrance
Association des cours judiciaires suprêmes francophones Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.