Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ France, Conseil d'État, 8 / 9 ssr, 14 mars 1973, 88268

Imprimer

Sens de l'arrêt : Annulation totale [droits maintenus]
Type d'affaire : Administrative
Type de recours : Plein contentieux fiscal

Numérotation :

Numéro d'arrêt : 88268
Numéro NOR : CETATEXT000007614417 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;conseil.etat;arret;1973-03-14;88268 ?

Analyses :

CONTRIBUTIONS ET TAXES - IMPOTS SUR LES REVENUS ET BENEFICES - REGLES GENERALES PROPRES AUX DIVERS IMPOTS - IMPOT SUR LES BENEFICES DES SOCIETES ET AUTRES PERSONNES MORALES - DETERMINATION DU BENEFICE IMPOSABLE - Créance acquise par une société au cours de la période de liquidation.


Texte :

RECOURS DU MINISTRE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES TENDANT A LA REFORMATION DU JUGEMENT, DU 3 MAI 1972 PAR LEQUEL LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE RENNES A ACCORDE A LA SOCIETE X... DECHARGE DE LA COTISATION D'IMPOT SUR LES SOCIETES A LAQUELLE ELLE A ETE ASSUJETTIE POUR L'ANNEE 1966 ;
VU LE CODE GENERAL DES IMPOTS ; L'ORDONNANCE DU 31 JUILLET 1945 ET LE DECRET DU 30 SEPTEMBRE 1953 ;
CONSIDERANT QUE LE CODE GENERAL DES IMPOTS DISPOSE EN SON ARTICLE 221-2°, PREMIER ALINEA : "EN CAS DE DISSOLUTION... L'IMPOT SUR LES SOCIETES EST ETABLI DANS LES CONDITIONS PREVUES A L'ARTICLE 201-1° ET 3°" ;
CONS. QUE LA SOCIETE A RESPONSABILITE LIMITEE X... CONTESTE L'IMPOT SUR LES SOCIETES ETABLI AU TITRE DE L'ANNEE 1966 A RAISON D'UNE COMMISSION DE 13.000 FRANCS VERSEE LE 2 FEVRIER 1966, PAR MOITIE ET PAR CHEQUES SEPARES, D'UNE PART AU SIEUR A..., D'AUTRE PART AU SIEUR B... ; QUE CETTE COMMISSION A ETE PERCUE A L'OCCASION D'UNE TRANSACTION SUR UN FONDS DE COMMERCE AYANT FAIT L'OBJET D'UNE CESSION PAR ACTE NOTARIE DATE DES 17 ET 28 JANVIER 1966 ; QUE LE VERSEMENT DE CETTE COMMISSION A EU LIEU POSTERIEUREMENT A L'ACTE EN DATE DU 24 DECEMBRE 1965 PRONONCANT LA DISSOLUTION DE LA SOCIETE X... A COMPTER DU 31 DECEMBRE 1965, MAIS ANTERIEUREMENT A LA CLOTURE DES OPERATIONS DE PARTAGE DES ELEMENTS D'ACTIF ET DE PASSIF DE LADITE SOCIETE QUI N'EST INTERVENU QUE LE 3 MARS 1966 ;
CONS. QUE LA SOCIETE, NONOBSTANT SA DISSOLUTION, A CONTINUE A SUBSTITUER COMME PERSONNE MORALE SE SURVIVANT POUR LES BESOINS DE SA LIQUIDATION ; QU'IL N'EST PAS CONTESTE QUE LA COMMISSION A SON ORIGINE DANS DES DEMARCHES ET TRACTATIONS EFFECTUEES POUR LE COMPTE DE LA SOCIETE, ET LUI ETAIT, DES LORS, NORMALEMENT DUE ; QUE LA CIRCONSTANCE QUE LA CREANCE N'AIT ACQUIS UN CARACTERE CERTAIN ET DEFINITIF QU'A LA DATE DE LA CONCLUSION EFFECTIVE DE LA VENTE, LE 28 JANVIER 1966, SOIT POSTERIEUREMENT A L'ACTE PRONONCANT LA DISSOLUTION DE LA SOCIETE, NE FAIT PAS OBSTACLE A CE QUE LA COMMISSION SOIT COMPRISE AU NOMBRE DES ELEMENTS D'ACTIF QU'IL CONVIENT DE RETENIR POUR LE CALCUL DU BENEFICE IMPOSABLE DE LA SOCIETE AU TITRE DE L'ANNEE 1966 ; QU'IL RESULTE DE CE QUI PRECEDE QUE LE MINISTRE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES EST FONDE A SOUTENIR QUE C'EST A TORT QUE, PAR LE JUGEMENT ATTAQUE, LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE ... A ACCORDE A LA SOCIETE X... DECHARGE DE LA COTISATION D'IMPOT SUR LES SOCIETES AUQUEL ELLE A ETE ASSUJETTIE AU TITRE DE L'ANNEE 1966 ;
RETABLISSEMENT AU ROLE DE L'IMPOT SUR LES SOCIETES AU TITRE DE 1966 A RAISON DE L'INTEGRALITE DES DROITS PRIMITIFS ;
ANNULATION DU JUGEMENT EN TANT QU'IL CONCERNE LADITE ANNEE ;
FRAIS DE TIMBRE REVERSES AU TRESOR.

Références :

CGI 221-2 , 201-1 et 3


Publications :

Proposition de citation: CE, 14 mars 1973, n° 88268
Publié au recueil Lebon
RTFTélécharger au format RTF

Composition du Tribunal :

Président : M. Rain
Rapporteur ?: M. de Lacoste-Lareymondie
Rapporteur public ?: M. Delmas-Marsalet

Origine de la décision

Formation : 8 / 9 ssr
Date de la décision : 14/03/1973

Fonds documentaire ?: Legifrance

Legifrance
Association des cours judiciaires suprêmes francophones Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.