Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ France, Conseil d'État, 4 / 1 ssr, 22 février 1974, 83499

Imprimer

Sens de l'arrêt : Incompétence renvoi tribunal administratif paris
Type d'affaire : Administrative
Type de recours : Recours pour excès de pouvoir

Numérotation :

Numéro d'arrêt : 83499
Numéro NOR : CETATEXT000007643074 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;conseil.etat;arret;1974-02-22;83499 ?

Analyses :

ENSEIGNEMENT - REGLES DE PROCEDURE CONTENTIEUSE SPECIALES - COMPETENCE DU CONSEIL D'ETAT EN PREMIER RESSORT - Absence - Nomination d'un professeur de l'enseignement supérieur en qualité de membre d'une commission de spécialistes au sein d'une université.

Références :


RAPPR. Section, 1971-05-28 Association des directeurs d 'instituts et de centres universitaires d'études économiques régionale, Recueil Lebon p. 390


Texte :

REQUETE DU SIEUR X... ANDRE , TENDANT A L'ANNULATION DE L'ARRETE DU PRESIDENT DES UNIVERSITES DE PARIS XII ET XIII DU 7 AVRIL 1971 FIXANT LA COMPOSITION DES COMMISSIONS DE SPECIALISTES DE DROIT PUBLIC COMPETENTES POUR L'EXAMEN DES CANDIDATURES AUX FONCTIONS D'ENSEIGNANTS ET PAR LEQUEL LE SIEUR Z... A ETE NOMME MEMBRE DES COMMISSIONS DE SPECIALISTES DE DROIT PUBLIC ET APPELE A PRESIDER CES COMMISSIONS AU LIEU ET PLACE DU REQUERANT ; VU LA CONSTITUTION ; L'ORDONNANCE DU 22 NOVEMBRE 1958 ; LA LOI DU 12 NOVEMBRE 1968 ; L'ORDONNANCE DU 31 JUILLET 1945 ET LE DECRET DU 30 SEPTEMBRE 1953, LE DECRET DU 28 NOVEMBRE 1953 ET LE DECRET DU 30 JUILLET 1963 ; LE DECRET DU 22 FEVRIER 1972 ;
CONSIDERANT QU'AUX TERMES DE L'ARTICLE 2-2° DU DECRET DU 30 SEPTEMBRE 1953 MODIFIE PAR L'ARTICLE 1ER DU DECRET DU 28 JANVIER 1969 LE CONSEIL D'ETAT EST COMPETENT POUR CONNAITRE EN PREMIER ET DERNIER RESSORT "DES LITIGES RELATIFS A LA SITUATION INDIVIDUELLE DES FONCTIONNAIRES NOMMES PAR DECRET DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE EN VERTU DES DISPOSITIONS DE L'ARTICLE 13 3° ALINEA DE LA CONSTITUTION ET DES ARTICLES 1 ET 2 DE L'ORDONNANCE DU 28 NOVEMBRE 1958 PORTANT LOI ORGANIQUE CONCERNANT LA NOMINATION AUX EMPLOIS CIVIS ET MILITAIRES DE L'ETAT" ;
CONS. QUE LE RECOURS DU SIEUR X... TEND A L'ANNULATION DE L'ARRETE DU 7 AVRIL 1971 QUI A NOMME LE SIEUR Z..., PROFESSEUR DE Y... SUPERIEUR, MEMBRE ET PRESIDENT DES COMMISSIONS DE SPECIALISTES DE DROIT PUBLIC CREEES PAR L'ARTICLE 29 DES STATUTS DES UNIVERSITES DE PARIS-VAL-DE-MARNE ET PARIS-NORD ET A MIS FIN, DE CE FAIT, AUX FONCTIONS DE PRESIDENT DE CES COMMISSIONS EXERCEES JUSQU'ALORS PAR LE SIEUR X..., PROFESSEUR DE Y... SUPERIEUR ;
CONS. QUE LE LITIGE AINSI SOULEVE A TRAIT, NON A LA SITUATION INDIVIDUELLE DE PROFESSEURS DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, LESQUELS SONT NOMMES PAR DECRET DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, MAIS A LA COMPOSITION D'ORGANISMES INSTITUES AU SEIN DES UNIVERSITES DE PARIS-VAL-DE-MARNE ET PARIS-NORD ET APPELES A SE PRONONCER SUR DES QUESTIONS INDIVIDUELLES RELATIVES SPECIALEMENT AU RECRUTEMENT ET A L'EXAMEN DES CANDIDATURES DE DIFFERENTES CATEGORIES DE PERSONNELS ENSEIGNANTS DESDITES UNIVERSITES ; QUE, DES LORS, CE LITIGE NE RELEVE PAS DE LA COMPETENCE EN PREMIER ET DERNIER RESSORT DU CONSEIL D'ETAT ; QU'IL Y A LIEU, POUR LE CONSEIL D'ETAT, EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L'ARTICLE 3BIS AJOUTE AU TITRE DU 1ER DU DECRET DU 28 NOVEMBRE 1953 PAR L'ARTICLE 2 DU DECRET DU 22 FEVRIER 1972, DE RENVOYER LE REQUERANT DEVANT LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS POUR QU'IL SOIT STATUE CE QUIL APPARTIENDRA SUR SA REQUETE ;
CONS. QUE DANS LES CIRCONSTANCES DE L'AFFAIRE, IL Y A LIEU DE FAIRE BENEFICIER LE REQUERANT DES DISPOSITIONS DE L'ARTICLE 1016, ALINEA 1ER, DU CODE GENERAL DES IMPOTS ; ... RENVOI DEVANT LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS ; DEPENS MIS A LA CHARGE DU REQUERANT A L'EXCEPTION DES FRAIS DE JUSTICE .

Références :

CGI 1016 al. 1er
Constitution 1958-10-04 Art. 13 al. 3
Décret 1953-09-30 art. 2-2
Décret 1969-01-28 Art 1er
Décret 1972-02-22 art. 2 CR3
Décret 53-1169 1953-11-28 art. 3 bis
Ordonnance 1958-11-28 art. 1 et 2


Publications :

Proposition de citation: CE, 22 février 1974, n° 83499
Publié au recueil Lebon
RTFTélécharger au format RTF

Composition du Tribunal :

Président : M. Heumann
Rapporteur ?: M. Errera
Rapporteur public ?: M. J. Théry

Origine de la décision

Formation : 4 / 1 ssr
Date de la décision : 22/02/1974

Fonds documentaire ?: Legifrance

Legifrance
Association des cours judiciaires suprêmes francophones Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.