Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ France, Conseil d'État, 8 / 9 ssr, 15 octobre 1975, 94526

Imprimer

Sens de l'arrêt : Rejet droits maintenus
Type d'affaire : Administrative
Type de recours : Plein contentieux fiscal

Numérotation :

Numéro d'arrêt : 94526
Numéro NOR : CETATEXT000007613581 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;conseil.etat;arret;1975-10-15;94526 ?

Analyses :

CONTRIBUTIONS ET TAXES - IMPOTS SUR LES REVENUS ET BENEFICES - REGLES GENERALES PROPRES AUX DIVERS IMPOTS - IMPOT SUR LE REVENU - DETERMINATION DU REVENU IMPOSABLE - CHARGES DEDUCTIBLES - Notion d'immeuble de plaisance ou servant à la villégiature.

19-04-01-02-03-04 Il est constant que l'intéressé a conservé la disposition de l 'appartement litigieux sans en faire son habitation principale. Par suite, c'est un immeuble de plaisance ou de villégiature. Caractère inopérant de la circonstance que pendant les années d'imposition, l 'appartement était inoccupé pour cause de travaux.


Texte :

VU LA REQUETE PRESENTEE PAR LE SIEUR ... ... , DEMEURANT 11, BOULEVARD ... A ... ... , LADITE REQUETE ENREGISTREE AU SECRETARIAT DU CONTENTIEUX DU CONSEIL D'ETAT LE 2 AVRIL 1974 ET TENDANT A CE QU'IL PLAISE AU CONSEIL ANNULER UN JUGEMENT EN DATE DU 23 JANVIER 1974 PAR LEQUEL LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTPELLIER A REJETE SA DEMANDE EN DECHARGE DU COMPLEMENT D'IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES QUI LUI A ETE ASSIGNE AU TITRE DE L'ANNEE 1964 DANS UN ROLE DE LA VILLE DE ... ; VU LE CODE GENERAL DES IMPOTS ; VU L'ORDONNANCE DU 31 JUILLET 1945 ET LE DECRET DU 30 SEPTEMBRE 1953 ;
CONSIDERANT QU'APRES AVOIR ACQUIS, PAR ACTE EN DATE DU 27 JANVIER 1961, LA PROPRIETE D'UN APPARTEMENT SIS A ... , LE SIEUR ... Y A FAIT PROCEDER, DES LE DEPART DU LOCATAIRE QUI L'OCCUPAIT, A DES TRAVAUX QUI SE SONT POURSUIVIS DE 1962 A 1964 ; QUE LE REQUERANT, OPTANT POUR LE REGIME PREVU A L'ARTICLE 11-IV DE LA LOI DU 23 DECEMBRE 1964, A DEDUIT DE SES REVENUS DE L'ANNEE 1964 LE PRIX DES TRAVAUX EXECUTES AU COURS DE CETTE DERNIERE ANNEE ;
CONSIDERANT QU'AUX TERMES DE L'ARTICLE 156-I, 3EME ALINEA, DU CODE GENERAL DES IMPOTS, DANS SA REDACTION APPLICABLE A L'ANNEE D'IMPOSITION LITIGIEUSE, "N'EST PAS AUTORISEE ... L'IMPUTATION DES DEFICITS PROVENANT D'IMMEUBLES DE PLAISANCE OU SERVANT A LA VILLEGIATURE" ; QU'IL RESULTE DE CES DISPOSITIONS QUE SEUL UN DEFICIT AFFERENT A L'HABITATION PRINCIPALE POUVAIT ETRE DEDUIT DU REVENU DU CONTRIBUABLE ;
CONSIDERANT QU'IL EST CONSTANT QU'EN 1964, LE SIEUR ... A CONSERVE LA DISPOSITION DE L'APPARTEMENT LITIGIEUX SANS EN FAIRE SON HABITATION PRINCIPALE ; QUE, PAR SUITE, CET APPARTEMENT DOIT ETRE REGARDE COMME AYANT EU AU COURS DE L'ANNEE 1964 LE CARACTERE D'UN IMMEUBLE DE PLAISANCE OU DE VILLEGIATURE AU SENS DU TEXTE PRECITE ; QU'EN CONSEQUENCE, LE DEFICIT QUI EN PROVENAIT NE POUVAIT ETRE DEDUIT DU REVENU DU CONTRIBUABLE ; QUE, DES LORS, LE SIEUR ... N'EST PAS FONDE A SE PLAINDRE QUE, PAR LE JUGEMENT ATTAQUE, LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTPELLIER A REJETE SA DEMANDE EN DECHARGE DE L'IMPOSITION CONTESTEE ;
DECIDE : ARTICLE 1ER.- LA REQUETE SUSVISEE DU SIEUR ... EST REJETEE. ARTICLE 2.- EXPEDITION DE LA PRESENTE DECISION SERA TRANSMISE AU MINISTRE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES.

Références :

CGI 156
Loi 1964-12-23 art. 11


Publications :

Proposition de citation: CE, 15 octobre 1975, n° 94526
Mentionné aux tables du recueil Lebon
RTFTélécharger au format RTF

Composition du Tribunal :

Président : M. Rain
Rapporteur ?: M. Schricke
Rapporteur public ?: M. Fabre

Origine de la décision

Formation : 8 / 9 ssr
Date de la décision : 15/10/1975

Fonds documentaire ?: Legifrance

Legifrance
Association des cours judiciaires suprêmes francophones Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.