Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ France, Conseil d'État, 4 / 1 ssr, 11 juillet 1980, 12959

Imprimer

Sens de l'arrêt : Rejet
Type d'affaire : Administrative
Type de recours : Recours pour excès de pouvoir Plein contentieux

Numérotation :

Numéro d'arrêt : 12959
Numéro NOR : CETATEXT000007671445 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;conseil.etat;arret;1980-07-11;12959 ?

Analyses :

FONCTIONNAIRES ET AGENTS PUBLICS - STATUTS - DROITS - OBLIGATIONS ET GARANTIES - DROIT DE GREVE - Participation à des journées d'action syndicale - Retenues sur traitement - Illégalité - Notion de service fait.

FONCTIONNAIRES ET AGENTS PUBLICS - REMUNERATION - TRAITEMENT - Notion de service fait - Retenues sur le traitement d'agents ayant participé à des journées d'action syndicale - Illégalité.

Références :


Cf. Ministre de l'Education c/ Quinteau et autres, Assemblée, 1977-05-20, Recueil p. 230. Cf. Le Cam et autres, 1979-02-07, 11357


Texte :

VU LE RECOURS DU MINISTRE DU BUDGET, ENREGISTRE LE 13 JUIN 1978 AU SECRETARIAT DU CONTENTIEUX DU CONSEIL D'ETAT ET TENDANT A CE QUE LE CONSEIL D'ETAT : 1° ANNULE LE JUGEMENT EN DATE DU 3 AVRIL 1978 PAR LEQUEL LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTPELLIER A ANNULE LES DECISIONS IMPLICITES DE REJET RESULTANT DU SILENCE GARDE PENDANT PLUS DE QUATRE MOIS SUR LES RECOURS HIERARCHIQUES QUI LUI AVAIENT ETE ADRESSES PAR M. YZ... ET 245 AUTRES AGENTS DES SERVICES EXTERIEURS DU TRESOR TENDANT A L'ANNULATION DES RETENUES PRATIQUEES SUR LEUR TRAITEMENT A LA SUITE DE LEUR PARTICIPATION A DES JOURNEES D'ACTION ORGANISEES EN APPLICATION DE CONSIGNES SYNDICALES LES 27 FEVRIER ET 7 AVRIL 1976 ; 2° REJETTE LES DEMANDES PRESENTEES PAR M. YZ... ET AUTRES DEVANT LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTPELLIER ; VU L'ORDONNANCE DU 4 FEVRIER 1959 ; VU LA LOI DU 29 JUILLET 1961 ; VU LE CODE DES TRIBUNAUX ADMINISTRATIFS ; VU L'ORDONNANCE DU 31 JUILLET 1945 ET LE DECRET DU 30 SEPTEMBRE 1953 ; VU LA LOI DU 30 DECEMBRE 1977 ;
CONSIDERANT QU'AUX TERMES DE L'ARTICLE 22 DE L'ORDONNANCE DU 4 FEVRIER 1959 RELATIVE AU STATUT GENERAL DES FONCTIONNAIRES : " TOUT FONCTIONNAIRE A DROIT, APRES SERVICE FAIT, A UNE REMUNERATION COMPORTANT LE TRAITEMENT... " ; QUE CES DISPOSITIONS DE CARACTERE LEGISLATIF, ETABLISSANT LE DROIT DES FONCTIONNAIRES A LA REMUNERATION DE TOUT SERVICE FAIT, CONSTITUENT UNE DES GARANTIES FONDAMENTALES ACCORDEES AUX FONCTIONNAIRES ;
CONSIDERANT QUE, SI L'ARTICLE 4 DE LA LOI DU 29 JUILLET 1961, DANS SA REDACTION ANTERIEURE A LA LOI DU 22 JUILLET 1977, LAQUELLE N'ETAIT PAS ENTREE EN VIGUEUR LORS DES FAITS QUI ONT MOTIVE LES RETENUES CONTESTEES DISPOSE QUE "L'ABSENCE DE SERVICE FAIT, PENDANT UNE FRACTION QUELCONQUE DE LA JOURNEE, DONNE LIEU A UNE RETENUE DONT LE MONTANT EST EGAL A LA FRACTION DU TRAITEMENT FRAPPEE D'INDIVISIBILITE EN VERTU DE LA REGLEMENTATION" SUR LA COMPTABILITE PUBLIQUE, CETTE DISPOSITION N'EST APPLICABLE, D'APRES SES TERMES MEMES, QUE DANS L'HYPOTHESE OU UN FONCTIONNAIRE S'EST ABSTENU D'EFFECTUER TOUT OU PARTIE DE SES HEURES DE SERVICE ;
CONSIDERANT QU'IL RESSORT DES PIECES VERSEES AU DOSSIER QUE, SI M. YZ... ET LES AUTRES AGENTS DES SERVICES EXTERIEURS DU TRESOR DONT LES REMUNERATIONS ONT ETE L'OBJET DES RETENUES ATTAQUEES ONT, EN APPLICATION DE CONSIGNES SYNDICALES, REFUSE D'OUVRIR LEURS SERVICES AU PUBLIC, DE REPONDRE AUX COMMUNICATIONS TELEPHONIQUES QUI LEUR ETAIENT ADRESSEES ET D'EXPEDIER LE COURRIER, ILS ONT NEANMOINS ASSURE LEURS AUTRES TACHES PENDANT LA TOTALITE DES HEURES DE SERVICE QUI LEUR ETAIENT IMPARTIES ; QU'IL SUIT DE LA, D'UNE PART, QUE L'ARTICLE 4 PRECITE DE LA LOI DU 29 JUILLET 1961 N'ETAIT PAS APPLICABLE, D'AUTRE PART, QU'EN L'ABSENCE DE TOUTE AUTRE DISPOSITION LEGISLATIVE LIMITANT LE DROIT AU TRAITEMENT QU'ILS TIENNENT DE L'ARTICLE 22 PRECITE DE L'ORDONNANCE DU 4 FEVRIER 1959, LES INTERESSES, MEME SI LEURS AGISSEMENTS PRESENTAIENT LE CARACTERE DE FAUTES PROFESSIONNELLES SUSCEPTIBLES DE SANCTION DISCIPLINAIRE, NE POUVAIENT, DE CE SEUL FAIT, ETRE PRIVES DU DROIT DE PERCEVOIR L'INTEGRALITE DE LEUR REMUNERATION ;
CONSIDERANT QU'IL RESULTE DE CE QUI PRECEDE QUE LE MINISTRE DU BUDGET N'EST PAS FONDE A SOUTENIR QUE C'EST A TORT QUE, PAR LE JUGEMENT ATTAQUE, LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTPELLIER A ANNULE LES DECISIONS IMPLICITES PAR LESQUELLES IL A REJETE LES RECOURS HIERARCHIQUES DES INTERESSES TENDANT A L'ANNULATION DES DECISIONS QUI LEUR ONT IMPOSE UNE RETENUE SUR LEUR REMUNERATION ;
DECIDE : ARTICLE 1ER - LE RECOURS DU MINISTRE DU BUDGET EST REJETE. ARTICLE 2 - LA PRESENTE DECISION SERA NOTIFIEE A M. PIERRE YZ..., M. RAYMOND YO..., M. MAURICE BK..., M. YVON AE..., M. LUCIEN YJ..., M. HENRI XV..., MME RENEE XU..., MME SIMONE YV..., M. ANDRE CN..., M. ALEXANDRE CH..., M. ANDRE YT..., M. ROGER XK..., MME DENISE DO..., M. ROGER T..., M. FERNAND ZO..., M. GABRIEL L..., M. EMILE YR..., MME MARIE-THERESE DF..., MME MIREILLE E..., M. BERNARD CQ..., MME MARIE-LOUISE XX..., M. ALAIN ZA..., M. GUY BP..., M. GILBERT ZP..., M. JEAN-CLAUDE XP..., M. PAUL CL..., M. JEAN-PIERRE XT..., M. D... NOURRIT, M. JEAN-LOUIS XZ..., M. ANDRE AD..., M. HENRY BA..., M. EMMANUEL CP..., MME MARIE-PAULE BK..., M. RENE YE..., M. REMY R..., M. CLAUDE BH..., M. MICHEL YS..., M. TOUSSAINT CT..., M. RENE YM..., M. REDENTO DP..., M. ABEL ZY..., M. PAUL CX..., M. JACQUES YP..., M. JOSEPH AJ..., M. MARCEL U..., M. ROBERT AY..., MLLE SIMONE CE..., M. GERARD BD..., M. PIERRE YC..., M. ALPHONSE CM..., MME YVETTE YW..., M. JEAN S..., M. ROBERT ZZ..., M. ALEXANDRE DI..., M. SERGE V..., M. PIERRE YU..., MME GINETTE ZC..., MME MONIQUE YU..., MME JULIETTE DJ..., M. JOSEPH BX..., MME MARIE-FRANCOISE CZ..., M. GEORGES YL..., M. RAYMOND BT..., M. MARC ZE..., M. EMILE ZV..., M. RAYMOND AB..., MLLE MARIE-PAULE AC..., MME MARIE AO..., MME MARIE-THERESE AT..., MME PIERETTE BC..., MME CHRISTIANE BM..., M. LOUIS A..., MME ARLETTE A..., M. MAURICE XJ..., M. ANDRE XD..., MME MARIE-THERESE CC..., MLLE YVETTE BR..., M. FELIX XL..., M. GABRIEL XC..., M. ANDRE CU... , MME RAYMONDE ZB..., MLLE HENRIETTE AU... , MLLE PAGNITA BZ..., M. MAURICE ZN..., M. MICHEL AZ..., M. LUCIEN BA..., MME SIMONE BA..., MME ANNE-MARIE C..., M. JEAN-LOUIS YJ..., MME MARGUERITE BY..., MLLE MONIQUE AL..., MME SOLANGE CR..., M. AUGUSTE BV..., MME RAYMONDE I..., M. JEAN CI..., MLLE FRANCOISE XI..., MME DZ... CHEMINAT, M. PIERRE AV..., MME MARIE DX..., MME MONIQUE DG..., MME ANNE-MARIE BL..., MME JEANINE XO..., MLLE CLAUDETTE BI..., MME DENISE BS..., MME ELIANE YX..., MME PAULETTE AW..., MLLE SIMONE CO..., M. CHRISTIAN AM..., MME MARIE-THERESE CS..., M. GERARD YF..., MME ANNE-MARIE XB..., MME DANIELLE B..., M. BERNARD ZI..., M. GILBERT XW..., MME GISELE BU...,
MME YVETTE YL..., M. ALBAN DX..., MME JEANNE ZM..., MME MARIE-ROSE YA..., MME ZQ... PRIVAT, MME PAULE N..., M. MARCEL AX..., MME PAULETTE ZX..., M. EMILE AP..., M. JEAN-PIERRE CF..., M. JEAN ZK..., MLLE JOSIANE CA..., M. ROGER AT..., M. FRANCIS BG..., M. MICHEL DW..., M. FIRMIN YH..., M. MICHEL M..., MME JACQUELINE YD..., JOSETTE CW..., M. MICHEL YS..., MME MAGUY YK..., MME SYLVETTE BN..., M. GUY AL..., MME JACQUELINE XA..., M. SIMON XS..., MME MADELEINE K..., MME LUCETTE X..., MME SIMONE CE..., M. PIERRE AQ..., MME PAULETTE AS..., M. GERARD ZG..., MME MARIE-CLOTILDE BO..., M. MARC DY..., MME MARIE-CLAUDE F..., MME IRENE XR..., M. PHILIPPE DE P..., M. JOSEPH AJ..., MME MARIE-LOUISE Q..., M. RENE XG..., MME YVETTE YW..., M. ALBERT F..., MME MARIE-CLAIRE DA..., MME RAYMONDE YQ..., MME FRANCINE YG..., MME MARYVONNE BQ..., M. MARCEL DD..., MME EVELYNE H..., MME JACQUELINE DC..., MME ANTOINETTE CY..., M. ROBERT ZZ..., MME PIERRETTE YN..., MME MICHELLE AK..., MME SIMONE BE..., MME FRANCINE ZR..., MME RENEE ZS..., MME MARCIENNE AB..., MME SOLANGE XN..., M. FRANCOIS AF..., MME CHRISTIANE AA..., M. JEAN-PIERRE ZT..., MME GINETTE YM..., MME REGINE AG..., MME MARYSE ZW..., M. CLAUDE AR..., MME GEORGETTE DK..., MME ROSE XM..., M. RENE DN..., MME YVETTE G..., M. Z... DEMONTREZ, MME SIMONE BW..., MME SIMONE XH.... MME RAYMONDE ZJ.... M. ALBERT BJ..., MLLE CLAUDE ZU..., MME MARIE CJ..., MME LUCETTE Y..., M. GERARD ZG..., M. FIRMIN YH..., M. MARC DY..., M. XF... GASTON, MME CLAUDE AR..., MME JACQUELINE DB..., , MLLE SIMONE DL..., MME SYLVETTE YI..., MME FRANCOISE AF..., M. GILBERT CV..., MME GISELE AY..., M. RENE BF..., M. JEAN XY..., M. RAYMOND BB..., M. PAUL ZD..., M. MARCEL YB..., M. JEAN-LOUIS O..., MME ANDREE DE..., MME DANIELLE CK..., MME DENISE AI..., MME MARIE-BERNADETTE DH..., M. GERARD ZL..., MME EVELYNE CG..., MME CB... MARTIN, MME REGINE AH..., MME MARIE XE..., MLLE MADELEINE J..., MLLE SIMONE CA..., MME JOSEE XQ..., M. GILBERT CD..., MME MICHELE DM..., M. CLEMENT ZH..., M. ROGER YY..., MME SIMONE ZF..., MLLE YVETTE AN..., AU SYNDICAT NATIONAL DES SERVICES DU TRESOR FO , AU SYNDICAT NATIONAL DU TRESOR CGT , AU SYNDICAT DU TRESOR CFDT , AU SYNDICAT CHRETIEN DU TRESOR ET AU MINISTRE DU BUDGET.

Références :

Décision implicite Budget Decision attaquée Annulation
LOI 61-825 1961-07-29 ART. 4 loi de finances rectificative pour 1961
LOI 77-826 1977-07-22
Ordonnance 59-244 1959-02-04 ART. 22


Publications :

Proposition de citation: CE, 11 juillet 1980, n° 12959
Inédit au recueil Lebon
RTFTélécharger au format RTF

Composition du Tribunal :

Rapporteur ?: M. Schrameck
Rapporteur public ?: M. Massot

Origine de la décision

Formation : 4 / 1 ssr
Date de la décision : 11/07/1980

Fonds documentaire ?: Legifrance

Legifrance
Association des cours judiciaires suprêmes francophones Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.