Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ France, Conseil d'État, 3 ss, 29 décembre 1997, 125175

Imprimer

Type d'affaire : Administrative

Numérotation :

Numéro d'arrêt : 125175
Numéro NOR : CETATEXT000007978026 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;conseil.etat;arret;1997-12-29;125175 ?

Analyses :

FONCTIONNAIRES ET AGENTS PUBLICS - ENTREE EN SERVICE - CONCOURS ET EXAMENS PROFESSIONNELS.


Texte :

Vu la requête enregistrée le 18 avril 1991 au secrétariat du Contentieux du Conseil d'Etat, présentée par M. Jean-Pierre X..., demeurant ... ; M. X... demande au Conseil d'Etat :
1°) d'annuler le jugement du 2 avril 1991 par lequel le tribunal administratif de Strasbourg a, sur déféré du préfet du Haut-Rhin, annulé l'arrêté du 3 octobre 1989 par lequel le président du conseil général du Haut-Rhin a nommé le requérant en qualité d'inspecteur de deuxième classe stagiaire de l'administration départementale de l'entraide sociale ;
2°) de rejeter le déféré présenté par le préfet du Haut-Rhin devant le tribunal administratif de Strasbourg ;
Vu les autres pièces du dossier ;
Vu le code des communes ;
Vu la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 ;
Vu le code des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel ;
Vu l'ordonnance n° 45-1708 du 31 juillet 1945, le décret n° 53-934 du 30 septembre 1953 et la loi n° 87-1127 du 31 décembre 1987 ;
Après avoir entendu en audience publique :
- le rapport de M. Seners, Maître des Requêtes,
- les conclusions de M. Touvet, Commissaire du gouvernement ;

Considérant que, par le jugement attaqué, le tribunal administratif de Strasbourg a annulé l'arrêté du président du conseil général du Haut-Rhin du 3 octobre 1989 nommant M. X..., à l'issue d'un concours, en qualité d'inspecteur de deuxième classe stagiaire de l'administration départementale de l'entraide sociale au motif que les deux emplois mis au concours étaient déjà pourvus ;
Considérant qu'en vertu des dispositions de l'article 114 de la loi du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale les dispositions statutaires portant statut des corps ou emplois en vigueur à la date de publication de cette loi demeurent en vigueur jusqu'à l'intervention des statuts particuliers pris en application de cette loi ; qu'à la date de l'arrêté par lequel le président du conseil général a nommé M. X... en qualité d'inspecteur de deuxième classe stagiaire de l'administration départementale de l'entraide sociale le statut particulier applicable à ces emplois n'était pas intervenu ; que, dès lors, l'article 44 de la loi du 26 janvier 1984 relatif à l'établissement des listes d'aptitude ne leur était pas applicable ; que, par suite, M. X... ne saurait se prévaloir du cinquième alinéa de cet article pour soutenir que c'est à tort que, par le jugement attaqué, le tribunal administratif de Strasbourg a, sur déféré du préfet du Haut-Rhin, annulé l'arrêté du 3 octobre 1989 ;
Article 1er : La requête de M. X... est rejetée.
Article 2 : La présente décision sera notifiée à M. Jean-Pierre X..., au préfet du Haut-Rhin et au ministre de l'intérieur.

Références :

Loi 84-53 1984-01-26 art. 114, art. 44


Publications :

Proposition de citation: CE, 29 décembre 1997, n° 125175
Inédit au recueil Lebon
RTFTélécharger au format RTF

Composition du Tribunal :

Rapporteur ?: M. Seners
Rapporteur public ?: M. Touvet

Origine de la décision

Formation : 3 ss
Date de la décision : 29/12/1997

Fonds documentaire ?: Legifrance

Legifrance
Association des cours judiciaires suprêmes francophones Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.