Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ France, Cour administrative d'appel de Bordeaux, 6ème chambre (formation à 3), 25 novembre 2008, 07BX01310

Imprimer

Type d'affaire : Administrative
Type de recours : Plein contentieux

Numérotation :

Numéro d'arrêt : 07BX01310
Numéro NOR : CETATEXT000019902606 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;cour.administrative.appel.bordeaux;arret;2008-11-25;07bx01310 ?

Texte :

Vu la requête enregistrée au greffe de la cour le 21 juin 2007, présentée pour Mme Rosine X, demeurant ..., par Me Ondongo, avocat ;

Mme X demande à la cour :

1°) d'annuler le jugement du 29 novembre 2006 par lequel le tribunal administratif de Poitiers a rejeté sa demande tendant à ce que le lycée professionnel le Dolmen à Poitiers soit condamné à lui verser la somme de 5 000 € en réparation du préjudice que lui a causé le non respect de l'article 8 de son contrat de travail ;

2°) de condamner le lycée professionnel le Dolmen à lui verser la somme de 5 000 € ;

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vu les autres pièces du dossier ;

Vu la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 ;

Vu la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 ;

Vu le décret n° 86-83 du 17 janvier 1986 ;

Vu le code de justice administrative ;

Les parties ayant été régulièrement averties du jour de l'audience ;

Après avoir entendu au cours de l'audience publique du 28 octobre 2008 :

- le rapport de M. Richard, premier conseiller ;

- et les conclusions de M. Gosselin, commissaire du gouvernement ;

Considérant que Mme X demande l'annulation du jugement du 29 novembre 2006 par lequel le tribunal administratif de Poitiers a rejeté sa demande tendant à ce que le lycée professionnel le Dolmen à Poitiers soit condamné à lui verser la somme de 5 000 € en réparation du préjudice que lui a causé le non respect de l'article 8 de son contrat de travail, reprenant les dispositions de l'article 45 du décret n° 86-83 du 17 janvier 1986 ;

Considérant que la requête de Mme X n'est pas dirigée contre l'Etat ; que, dès lors, le ministre de l'éducation nationale est fondé à demander que l'Etat soit mis hors de cause ;

Considérant qu'aux termes de l'article 45 du décret n° 86-83 du 17 janvier 1986 relatif aux dispositions générales applicables aux agents non titulaires de l'Etat et de ses établissements publics : « Lorsque l'agent non titulaire est recruté par un contrat à durée déterminée susceptible d'être reconduit, l'administration lui notifie son intention de renouveler ou non l'engagement au plus tard : ... au début du mois précédant le terme de l'engagement pour l'agent recruté pour une durée supérieure ou égale à six mois et inférieure à deux ans... » ; que ces dispositions sont applicables à la situation de Mme X, agent du lycée professionnel le Dolmen, établissement public de l'Etat ;

Considérant que le lycée professionnel le Dolmen n'établit pas avoir avisé Mme X du non-renouvellement de son contrat comme prévu par les dispositions précitées s'appliquant aux agents recrutés pour une durée comprise entre six mois et deux ans ; que la prolongation du contrat de travail de l'intéressée pour une durée de quinze jours ne saurait être regardée comme constituant un tel préavis ; que l'inobservation de cette formalité, si elle n'est pas de nature à rendre illégale la décision de non renouvellement du contrat, est cependant constitutive d'une faute de nature à engager la responsabilité du lycée professionnel le Dolmen à l'égard de Mme X ; qu'il sera fait une juste appréciation du préjudice subi de ce fait par Mme X, compte tenu de la durée et des modalités du service qu'elle a accompli, en condamnant le lycée professionnel le Dolmen à lui verser la somme de 2 000 € ;

Considérant qu'il résulte de ce qui précède que Mme X est fondée à soutenir que c'est à tort que, par le jugement attaqué du 29 novembre 2006, le tribunal administratif de Poitiers a rejeté sa demande indemnitaire ;

DECIDE :

Article 1er : L'Etat est mis hors de cause.

Article 2 : Le jugement du 29 novembre 2006 du tribunal administratif de Poitiers est annulé.

Article 3 : Le lycée professionnel le Dolmen est condamné à verser à Mme X la somme de 2 000 €.

Article 4 : Le surplus de la requête de Mme X est rejeté.

2

No 07BX01310


Publications :

RTFTélécharger au format RTF

Composition du Tribunal :

Président : M. ZAPATA
Rapporteur ?: M. Jean-Emmanuel RICHARD
Rapporteur public ?: M. GOSSELIN
Avocat(s) : ONDONGO

Origine de la décision

Formation : 6ème chambre (formation à 3)
Date de la décision : 25/11/2008

Fonds documentaire ?: Legifrance

Legifrance
Association des cours judiciaires suprêmes francophones Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.