Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ France, Tribunal administratif de Montpellier ordonnance du president, 31 mai 1983, CETATEXT000008278481

Imprimer

Sens de l'arrêt : Sursis à exécution
Type d'affaire : Administrative
Type de recours : CONTROLE DE LEGALITE Sursis à exécution

Numérotation :

Numéro d'arrêt : CETATEXT000008278481
Numéro NOR : CETATEXT000008278481 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;tribunal.administratif.montpellier.ordonnance.du.president;arret;1983-05-31;cetatext000008278481 ?

Analyses :

COMMUNE - ORGANES DE LA COMMUNE - CONTROLE DE LA LEGALITE DES ACTES DES AUTORITES COMMUNALES [LOI DU 2 MARS 1982 MODIFIEE] - Actes dont le sursis à exécution peut être prononcé par le président du tribunal administratif [article 3 - 5° alinéa] - Notion.

16-02-06, 54-03-03 L'arrêté, par lequel un maire interdit toute circulation sur une voie communale conduisant notamment à une abbaye et pendant une durée de six mois, en empêchant de la sorte les riverains d'accéder à leur propriété avec des véhicules appropriés à l'état de la route, constitue une atteinte grave à l'exercice d'une liberté individuelle et entre par conséquent dans le champ d'application de l'article 3, 5° alinéa de la loi du 2 mars 1982. Sursis à exécution de cet arrêté prononcé par le président du tribunal administratif.

PROCEDURE - PROCEDURES D'URGENCE - SURSIS A EXECUTION - Possibilité pour le président du tribunal administratif de prononcer - à la demande du commissaire de la République - le sursis à exécution de certains actes communaux [articles 3 et 4 de la loi du 2 mars 1982] - Champ d'application.


Texte :

Références :

Arrêté municipal 1983-05-05 Casteil
LOI 82-213 1982-03-02 ART. 3 AL. 5, ART. 4


Publications :

RTFTélécharger au format RTF

Composition du Tribunal :

Président : M. Meyerhoeffer

Origine de la décision

Date de la décision : 31/05/1983

Fonds documentaire ?: Legifrance

Legifrance
Association des cours judiciaires suprêmes francophones Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.