Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ R. c. Montour, [1995] 2 R.C.S. 416 (30 mai 1995)

Imprimer

Numérotation :

Référence neutre : [1995] 2 R.C.S. 416 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;ca;cour.supreme;arret;1995-05-30;.1995..2.r.c.s..416 ?

Analyses :

Droit constitutionnel - Charte des droits - Détention ou emprisonnement arbitraire - Interception au hasard du véhicule des accusés par la police -- Conclusion par le juge du procès que l'interception au hasard du véhicule violait l'art. 9 de la Charte canadienne des droits et libertés et exclusion de la preuve -- Accusés acquittés -- Rejet des acquittements par la Cour d'appel - Acquittements rétablis.

POURVOI contre un arrêt de la Cour d'appel du Nouveau-Brunswick (1994), 150 R.N.-B. (2e) 7, 385 A.P.R. 7, 5 M.V.R. (3d) 250, qui a accueilli l'appel du ministère public contre les acquittements des appelants prononcés par le juge Strange de la Cour provinciale (1992), 129 R.N.-B. (2e) 361, 325 A.P.R. 361, relativement à des accusations de possession illégale de tabac. Pourvoi accueilli et acquittements rétablis.

Donald J. Stevenson, pour les appelants.

David M. Meadows et Paula R. Taylor, pour l'intimée.

Version française du jugement de la Cour rendu oralement par

1 Le juge Sopinka — Le pourvoi est accueilli, le jugement de la Cour d'appel du Nouveau-Brunswick est infirmé et les acquittements inscrits au procès sont rétablis. Monsieur le juge Iacobucci prononcera les motifs de la Cour.

2 Le juge Iacobucci — Bien que nous ne soyons pas du même avis que le juge du procès, qui a qualifié de grave la violation de la Charte, nous estimons qu'il est arrivé aux bonnes conclusions de fait selon la preuve qui lui a été présentée et qu'il n'a pas commis d'erreur en énonçant et en appliquant les principes de droit pertinents. Nous ne voyons donc pas pourquoi la Cour d'appel du Nouveau-Brunswick est intervenue pour infirmer la décision du juge du procès.

Jugement en conséquence.

Procureurs des appelants: Stevenson & Stevenson, Fredericton.

Procureurs de l'intimée: David M. Meadows et Paula R. Taylor, Halifax.


Parties :

Demandeurs : Sa Majesté la Reine
Défendeurs : Montour

Texte :

R. c. Montour, [1995] 2 R.C.S. 416

Troy Sherwin Montour et

Steven Benjamin Longboat Appelants

c.

Sa Majesté la Reine Intimée

Répertorié: R. c. Montour

No du greffe: 24343.

1995: 30 mai.

Présents: Les juges Sopinka, Gonthier, Cory, Iacobucci et Major.

en appel de la cour d'appel du nouveau-brunswick

Proposition de citation de la décision: R. c. Montour, [1995] 2 R.C.S. 416 (30 mai 1995)

PDFTélécharger au format PDF
DOCXTélécharger au format DOCX
WebVersion d'origine
WebVersion en anglais

Origine de la décision

Date de la décision : 30/05/1995
Association des cours judiciaires suprêmes francophones Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.