Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ France, Conseil d'État, 7 / 9 ssr, 14 novembre 1973, 87885

Imprimer

Sens de l'arrêt : Rejet [décharge]
Type d'affaire : Administrative
Type de recours : Plein contentieux fiscal

Numérotation :

Numéro d'arrêt : 87885
Numéro NOR : CETATEXT000007613743 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;conseil.etat;arret;1973-11-14;87885 ?

Analyses :

CONTRIBUTIONS ET TAXES - TAXES SUR LE CHIFFRE D'AFFAIRES ET ASSIMILES - QUESTIONS COMMUNES - CHAMP D'APPLICATION DES T - C - A - Affaires qui relèvent d'une activité de caractère industriel ou commercial : notion - Exclusion des actes d'entremise effectués - en petit nombre - par un conseil fiscal - indissociablement de l'ensemble d'une activité présentant un caractère essentiellement libéral.


Texte :

RECOURS DU MINISTRE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES, TENDANT A LA REFORMATION DU JUGEMENT DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE GRENOBLE DU 1ER MARS 1972, EN TANT QUE LEDIT JUGEMENT A : 1° ANNULE LE TITRE DE PERCEPTION NOTIFIE AU SIEUR Z... JACQUES LE 6 MARS 1963, POUR AVOIR PAIEMENT DE DROITS ET PENALITES EN MATIERE DE TAXE SUR LES PRESTATIONS DE SERVICES, POUR LA PERIODE DU 1ER OCTOBRE 1959 AU 30 SEPTEMBRE 1962, A CONCURRENCE DE 7.024,82 F POUR LES DROITS ET 10.537,23 F POUR LES PENALITES ; 2° ACCORDE AUDIT SIEUR Y... ET PENALITES AU TITRE DE LA T.P.S. QUI LUI ONT ETE NOTIFIES PAR UN AVIS DE MISE EN RECOUVREMENT DU 3 DECEMBRE 1965, POUR LA PERIODE DU 1ER OCTOBRE 1962 AU 31 DECEMBRE 1964, A CONCURRENCE DE 6.794,90 F POUR LES DROITS ET 1.698,72 F POUR LES PENALITES ; 3° ACCORDE AU MEME CONTRIBUABLE X... DES DROITS ET PENALITES AU TITRE DE LA T.P.S. ET DE LA T.V.A. QUI LUI ONT ETE NOTIFIES PAR UN AVIS DE MISE EN RECOUVREMENT LE 18 DECEMBRE 1969, POUR LA PERIODE DU 1ER JANVIER 1965 AU 31 DECEMBRE 1968, POUR UN MONTANT GLOBAL DE 46.800,06 F ;
VU LE CODE GENERAL DES IMPOTS ; L'ORDONNANCE DU 31 JUILLET 1945 ET LE DECRET DU 30 SEPTEMBRE 1953 ;
CONSIDERANT QU'AUX TERMES DE L'ARTICLE 256 DU CODE GENERAL DES IMPOTS, DANS SA REDACTION EN VIGUEUR ANTERIEUREMENT AU 1ER JANVIER 1968 : "LES AFFAIRES FAITES EN FRANCE PAR LES PERSONNES QUI, HABITUELLEMENT OU OCCASIONNELLEMENT, ACHETENT POUR REVENDRE OU ACCOMPLISSENT DES ACTES RELEVANT D'UNE ACTIVITE INDUSTRIELLE OU COMMERCIALE SONT SOUMISES : 1° EN CE QUI CONCERNE LES VENTES AINSI QUE LES TRAVAUX IMMOBILIERS ... 2° EN CE QUI CONCERNE TOUTES AUTRES OPERATIONS A UNE TAXE SUR LES PRESTATIONS DE SERVICES AU TAUX DE 8,50 %" ; QU'AUX TERMES DE CE MEME ARTICLE, DANS SA REDACTION EN VIGUEUR A PARTIR DU 1ER JANVIER 1968, "1. LES AFFAIRES FAITES EN FRANCE AU SENS DES ARTICLES 258 ET 259 SONT PASSIBLES DE LA TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE LORSQU'ELLES RELEVENT D'UNE ACTIVITE DE NATURE INDUSTRIELLE OU COMMERCIALE, QUELS QU'EN SOIENT LES BUTS OU LES RESULTATS" ;
CONS. QU'IL RESULTE DE L'INSTRUCTION QUE LE SIEUR Z..., QUI EXERCE A MONTELIMAR LA PROFESSION DE CONSEIL FISCAL, CONSACRE SON ACTIVITE PRINCIPALE A FOURNIR DES CONSEILS JURIDIQUES ET FISCAUX, A TENIR LES LIVRES COMPTABLES DE SES CLIENTS ET A AIDER CEUX-CI DANS LA PREPARATION DE LEURS DECLARATIONS DE REVENUS ; QUE POUR AIDER SA CLIENTELE, ESSENTIELLEMENT COMPOSEE DE CONTRIBUABLES IMPOSES SELON LE REGIME DU FORFAIT, IL NE DISPOSE QUE DE MOYENS MATERIELS MODESTES ET N'EMPLOIE AUCUN SALARIE ; QUE SI L'ADMINISTRATION SOUTIENT QUE L'INTERESSE A EFFECTUE A PLUSIEURS REPRISES DES ACTES D'ENTREMISE, ELLE N'A PU, ALORS QUE LES IMPOSITIONS PORTENT SUR TOUTE L'ACTIVITE DU SIEUR Z... ENTRE LE 1ER OCTOBRE 1959 ET LE 31 DECEMBRE 1968, JUSTIFIER QUE D'UN PETIT NOMBRE DE TELS ACTES, LESQUELS NE FAISAIENT L'OBJET D'AUCUNE REMUNERATION DISTINCTE ET N'ETAIENT PAS DISSOCIABLES DE L'ENSEMBLE DE L'ACTIVITE DU CONTRIBUABLE ; QU'AINSI C'EST A BON DROIT QUE LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF A REGARDE L'ACTIVITE DE L'INTERESSE COMME PRESENTANT UN CARACTERE ESSENTIELLEMENT LIBERAL, ET PAR SUITE NON SOUMISE AUX TAXES SUR LE CHIFFRE D'AFFAIRES ;
CONS. QU'IL RESULTE DE CE QUI PRECEDE QUE LE MINISTRE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES N'EST PAS FONDE A SOUTENIR QUE C'EST A TORT QUE, PAR LE JUGEMENT ATTAQUE, LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE GRENOBLE A ACCORDE AU SIEUR DELAVAULT X... DE LA TAXE SUR LES PRESTATIONS DE SERVICES A LAQUELLE IL AVAIT ETE ASSUJETTI AU TITRE DE LA PERIODE DU 1ER OCTOBRE 1959 AU 31 DECEMBRE 1967 ET DE LA TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE EXIGEE DE LUI AU TITRE DE L'ANNEE 1968 AINSI QUE DES PENALITES Y AFFERENTES ;
REJET ; FRAIS DE TIMBRE REMBOURSES AU SIEUR Z....

Références :

CGI 256 [avant 1968] CGI 256 [1968-01-01] CGI 258 CGI 259


Publications :

Proposition de citation: CE, 14 novembre 1973, n° 87885
Publié au recueil Lebon
RTFTélécharger au format RTF

Composition du Tribunal :

Président : M. Rain
Rapporteur ?: M. Richard
Rapporteur public ?: M. Delmas-Marsalet

Origine de la décision

Formation : 7 / 9 ssr
Date de la décision : 14/11/1973

Fonds documentaire ?: Legifrance

Legifrance
Association des cours judiciaires suprêmes francophones Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.