Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ France, Conseil d'État, 1ere sous-section jugeant seule, 18 juin 2003, 256155

Imprimer

Sens de l'arrêt : Désistement papc
Type d'affaire : Administrative
Type de recours : Plein contentieux

Numérotation :

Numéro d'arrêt : 256155
Numéro NOR : CETATEXT000008210096 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;conseil.etat;arret;2003-06-18;256155 ?

Texte :

Vu la requête sommaire et le mémoire complémentaire, enregistrés les 18 avril et 5 mai 2003 au secrétariat du contentieux du Conseil d'Etat, présentés pour M. Yann X, demeurant ... ; M. X demande au Conseil d'Etat :

1°) d'annuler l'ordonnance n° 0301109 du 5 avril 2003 par laquelle le juge des référés du tribunal administratif de Nantes a rejeté, en application de l'article L. 522-3 du code de justice administrative, sa demande tendant à enjoindre à la caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) de Nantes, à la caisse de mutualité sociale agricole (MSA) de Loire-Atlantique et à la caisse maladie régionale (CMR) des pays de la Loire de modifier la sanction prononcée le 27 mars 2003 à son encontre, et de lui substituer une sanction plus adaptée telle qu'une suspension d'exercice pour règlement conventionnel assortie du sursis, sanction prévue à l'article 17 de l'arrêté du 13 novembre 1998, pour une période minimale, sous astreinte de 762,25 euros par jour de retard à compter de l'ordonnance à intervenir ;

2°) statuant au fond, d'enjoindre à la caisse primaire d'assurance maladie de Nantes, à la caisse de mutualité sociale agricole de Loire-Atlantique et à la caisse régionale des pays de la Loire de modifier la sanction suspendant le conventionnement du docteur X pendant un an et de lui substituer une sanction plus adaptée, telle qu'une suspension d'exercice pour règlement conventionnel, assortie du sursis, sanction prévue à l'article 17 de l'arrêté du 13 novembre 1988 pour une période minimale ;

3°) de condamner la caisse primaire d'assurance maladie de Nantes, la caisse de mutualité sociale agricole de Loire-Atlantique et la caisse maladie régionale des pays de la Loire à lui verser la somme de 3 000 euros en application de l'article L. 761-1 du code de justice administrative ;

Vu l'acte, enregistré le 23 mai 2003, par lequel Maître Richard, avocat de M. X, déclare se désister purement et simplement de la requête ;

Vu les autres pièces du dossier ;

Vu le code de justice administrative ;

Après avoir entendu en séance publique :

- le rapport de Mme de Clausade, Conseiller d'Etat,

- les observations de la SCP Richard, avocat de M. X,

- les conclusions de M. Stahl, Commissaire du gouvernement ;

Considérant que le désistement de M. X est pur et simple ; que rien ne s'oppose à ce qu'il en soit donné acte ;

D E C I D E :

--------------

Article 1er : Il est donné acte du désistement de la requête de M. X.

Article 2 : La présente décision sera notifiée à M. Yann X.

Copie en sera adressée pour information à la caisse primaire d'assurance maladie de Nantes, à la caisse de mutualité sociale agricole de Loire-Atlantique et à la caisse maladie régionale des pays de la Loire.


Publications :

Proposition de citation: CE, 18 juin 2003, n° 256155
Inédit au recueil Lebon
RTFTélécharger au format RTF

Composition du Tribunal :

Président : M. Arrighi de Casanova
Rapporteur ?: Mme de Clausade
Rapporteur public ?: M. Stahl
Avocat(s) : SCP RICHARD

Origine de la décision

Formation : 1ere sous-section jugeant seule
Date de la décision : 18/06/2003

Fonds documentaire ?: Legifrance

Legifrance
Association des cours judiciaires suprêmes francophones Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.