Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ France, Conseil d'État, 12 décembre 1890, 69104

Imprimer

Sens de l'arrêt : Rejet
Type d'affaire : Administrative
Type de recours : Recours pour excès de pouvoir

Numérotation :

Numéro d'arrêt : 69104
Numéro NOR : CETATEXT000007635202 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;conseil.etat;arret;1890-12-12;69104 ?

Analyses :

COMMUNE - ORGANES DE LA COMMUNE - CONSEIL MUNICIPAL - DELIBERATIONS - Nombre des membres présents - Intervalles entre les convocations.

16-02-01-01 Pour que la délibération d'un conseil municipal, prise à la suite de la troisième convocation, prévue par l'art. 50 de la loi du 5 avril 1884, soit valable, quel que soit le nombre des membres présents, est-il indispensable que les trois convocations soient faites en vue du même objet, à des intervalles rapprochés ? Une convocation adressée à l'occasion de la session ordinaire, sans indication d'objet, compte-t'elle dans le nombre des trois convocations successives prévues par ledit article ? Décidé en fait que la délibération prise le 7 juillet, à la suite d'une troisième convocation, indiquant l'objet de la réunion, est valable, quel que soit le nombre des membres présents, alors qu'après une première convocation spéciale le conseil municipal s'est réuni le 21 avril, que, n'étant pas en nombre, il a mis à l'ordre du jour la même affaire au cours de la session ordinaire du 8 mai suivant.


Texte :

Références :

LOI 1884-04-05 art. 50


Publications :

Proposition de citation: CE, 12 décembre 1890, n° 69104
Publié au recueil Lebon
RTFTélécharger au format RTF

Origine de la décision

Date de la décision : 01/01/1970

Fonds documentaire ?: Legifrance

Legifrance
Association des cours judiciaires suprêmes francophones Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.