Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ France, Conseil d'État, Section, 18 février 1966, 64914

Imprimer

Sens de l'arrêt : Rejet
Type d'affaire : Administrative
Type de recours : Recours pour excès de pouvoir

Numérotation :

Numéro d'arrêt : 64914
Numéro NOR : CETATEXT000007637080 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;conseil.etat;arret;1966-02-18;64914 ?

Analyses :

FONCTIONNAIRES ET AGENTS PUBLICS - CHANGEMENT DE CADRES - RECLASSEMENTS - INTEGRATIONS - QUESTIONS D'ORDRE GENERAL - Classement en catégories - Appartenance à la catégorie A - Commissaire de police - Procédure.

36-04-01 Les commissaires de police, eu égard au niveau de leur recrutement et à la nature de leurs fonctions, appartiennent à la catégorie A [régime des dispositions transitoires du décret du 14 novembre 1962]. L'article 13 du décret imposait seulement à l'administration de consulter la commission administrative paritaire siégeant en formation d'avancement, mais non de faire application des règles établies aux articles 15 et 16 du décret du 14 février 1959.

FONCTIONNAIRES ET AGENTS PUBLICS - STATUTS - DROITS - OBLIGATIONS ET GARANTIES - COMMISSIONS ADMINISTRATIVES PARITAIRES - Composition - Administrateurs civils.

36-07-05 Régime des dispositions transitoires du décret du 14 novembre 1962. Pour l'établissement de la liste d'aptitude à la nomination dans ce corps de fonctionnaires d'autres corps classés en catégorie A, l'article 13 prescrit que la commission paritaire appelée à donner son avis doit siéger "en formation d'avancement".


Texte :

Références :

Décret 1962-11-14
Décret 1964-09-04 décision attaquée confirmation Décret 1959-02-14 art. 15, art. 16


Publications :

Proposition de citation: CE, 18 février 1966, n° 64914
Publié au recueil Lebon
RTFTélécharger au format RTF

Composition du Tribunal :

Rapporteur ?: M. Solal, Céligny
Rapporteur public ?: M. Kahn

Origine de la décision

Formation : Section
Date de la décision : 18/02/1966

Fonds documentaire ?: Legifrance

Legifrance
Association des cours judiciaires suprêmes francophones Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.