Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ France, Conseil d'État, Section, 21 juillet 1972, 82147

Imprimer

Sens de l'arrêt : Rejet incompétence
Type d'affaire : Administrative
Type de recours : Recours pour excès de pouvoir

Numérotation :

Numéro d'arrêt : 82147
Numéro NOR : CETATEXT000007641641 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;conseil.etat;arret;1972-07-21;82147 ?

Analyses :

ACTES LEGISLATIFS ET ADMINISTRATIFS - DIFFERENTES CATEGORIES D 'ACTES - ACTES DE GOUVERNEMENT - - * ABSENCE - DEMANDE D'EXTRADITION FORMEE PAR LA FRANCE.

UNE DEMANDE D'EXTRADITION FORMEE PAR LE GOUVERNEMENT FRANCAIS NE CONSTITUE PAS UN ACTE DE GOUVERNEMENT. [ SOL. IMPL. ] [ RJ1 ].

ACTES LEGISLATIFS ET ADMINISTRATIFS - DIFFERENTES CATEGORIES D 'ACTES - ACTES ADMINISTRATIFS - NOTION - ACTE A CARACTERE ADMINISTRATIF - ACTE NE PRESENTANT PAS CE CARACTERE - - * ACTE NON DETACHABLE D'UNE PROCEDURE JUDICIAIRE.

UNE DEMANDE D'EXTRADITION FORMEE PAR LE GOUVERNEMENT FRANCAIS EST INSEPARABLE DE LA PROCEDURE JUDICIAIRE DANS LE CADRE ET POUR LES FINS DE LAQUELLE ELLE A ETE FORMULEE, ET NE CONSTITUE PAS UN ACTE ADMINISTRATIF DETACHABLE : INCOMPETENCE DU JUGE ADMINISTRATIF.

COMPETENCE - ACTES ECHAPPANT A LA COMPETENCE DES DEUX ORDRES DE JURIDICTION - LES ACTES DE GOUVERNEMENT - ACTES CONCERNANT LES RELATIONS INTERNATIONALES - - * ABSENCE - DEMANDE D'EXTRADITION FORMEE PAR LA FRANCE.

COMPETENCE - REPARTITION DES COMPETENCES ENTRE LES DEUX ORDRES DE JURIDICTION - COMPETENCE DETERMINEE PAR UN CRITERE JURISPRUDENTIEL - PROBLEMES PARTICULIERS POSES PAR CERTAINES CATEGORIES DE SERVICES PUBLICS - SERVICE PUBLIC JUDICIAIRE - FONCTIONNEMENT DES SERVICES JUDICIAIRES - - * DEMANDE D 'EXTRADITION.

JURIDICTIONS ADMINISTRATIVES ET JUDICIAIRES - GENERALITES - DECISIONS A CARACTERE JURIDICTIONNEL - - [* DEMANDE D'EXTRADITION - CATEGORIES DE SERVICES PUBLICS - SERVICE PUBLIC JUDICIAIRE - FONCTIONNEMENT DES SERVICES JUDICIAIRES - - *] DEMANDE D.

Références :


CONF. Conseil d'Etat Assemblée 1937-05-28 DECERF, Recueil Lebon P. 534. CONF. Conseil d'Etat Assemblée 1952-05-30 DAME KIRKWOOD, Recueil Lebon P. 291 . CONF. Conseil d'Etat Assemblée 1955-11-18 PETALAS Recueil Lebon P. 548. CONF. Conseil d'Etat Assemblée 1956-02-03 PETALAS Recueil Lebon P. 44.


Texte :

REQUETE DU SIEUR X... FERNAND TENDANT A L'ANNULATION POUR EXCES DE POUVOIR DE DEUX ACTES DES MOIS D'AVRIL 1968 ET JUIN 1968 PAR LESQUELS LE MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES A DEMANDE AU CONSEIL FEDERAL HELVETIQUE L'EXTRADITION DE L'EXPOSANT A LA SUITE DE LA DELIVRANCE PAR LE JUGE D'INSTRUCTION PRES LE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE LA SEINE DE DEUX MANDATS D'ARRET INTERNATIONAUX ;
VU LA CONVENTION D'EXTRADITION CONCLUE LE 9 JUILLET 1869 ENTRE LA FRANCE ET LA CONFEDERATION SUISSE PROMULGUEE PAR LE DECRET DU 18 JANVIER 1870 ; LA LOI DU 10 MARS 1927 ; L'ORDONNANCE DU 31 JUILLET 1945 ET LE DECRET DU 30 SEPTEMBRE 1953 ; LE CODE GENERAL DES IMPOTS ;
CONSIDERANT QUE LA REQUETE DU SIEUR X... TEND A L'ANNULATION DE DEUX DEMANDES TENDANT A OBTENIR SON EXTRADITION ET FORMEES PAR LE GOUVERNEMENT FRANCAIS, EN AVRIL ET EN JUIN 1968, A LA SUITE DE LA DELIVRANCE DE DEUX MANDATS D'ARRET INTERNATIONAUX DECERNES CONTRE LE REQUERANT PAR UN JUGE D'INSTRUCTION PRES LE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE LA SEINE ET TRANSMIS AU CONSEIL FEDERAL HELVETIQUE PAR LE MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ; QUE CES DEMANDES D'EXTRADITION SONT FORMULEES A LA SUITE D'UNE DEMANDE DU PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE, DANS LE CADRE ET POUR LES FINS D'UNE PROCEDURE JUDICIAIRE ; QU'ELLES SONT INSEPARABLES DE CETTE PROCEDURE ET NE CONSTITUENT PAS DES ACTES ADMINISTRATIFS DETACHABLES ET SUSCEPTIBLES DE FAIRE L'OBJET D'UN RECOURS DEVANT LE JUGE ADMINISTRATIF ; QU'IL SUIT DE LA QUE LES CONCLUSIONS DE LA REQUETE DU SIEUR X... ONT ETE PORTEES DEVANT UNE JURIDICTION INCOMPETENTE POUR EN CONNAITRE ;
REJET POUR INCOMPETENCE ; DEPENS A LA CHARGE DU REQUERANT.


Publications :

Proposition de citation: CE, 21 juillet 1972, n° 82147
Publié au recueil Lebon
RTFTélécharger au format RTF

Composition du Tribunal :

Président : M. ODENT
Rapporteur ?: M. ATTALI
Rapporteur public ?: M. JACQUES THERY

Origine de la décision

Formation : Section
Date de la décision : 21/07/1972

Fonds documentaire ?: Legifrance

Legifrance
Association des cours judiciaires suprêmes francophones Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.